1N6A4423

Vivaldi Arias / E. Onofri / Arion Baroque Orchestra

‘…comme furent irréprochables les interventions vocales de Mireille Lebel. Nous avons eu beaucoup de plaisir à réentendre la belle mezzo après ses quelques années passées en Allemagne. Elle est toujours aussi dramatiquement investie, mais elle a encore gagné en ampleur et impact vocal. Dans « Gelido in ogni vena », pourtant immortalisé par Cecilia Bartoli…), nous avions non seulement la terreur, mais aussi une sensation presque physique du « sang gelé » qui coule dans  les veines.’

Le Devoir, 10.2015

 

 

La mezzo-soprano Canadienne Mireille Lebel grandit à Vancouver puis fait ses débuts à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal dont elle est membre entre 2006 à 2009. Suite à sa participation au concours de chant des Jeunes Ambassadeurs Lyriques en 2009, elle est invitée à rejoindre la troupe du Theater Erfurt. À l’opéra, elle reçoit un accueil chaleureux du public et de la presse, notamment pour son interprétation des oeuvres de Mozart. Lors de sa prise de rôle de Sesto dans La clemenza di Tito au Theater Erfurt, la critique a salué « Un Sesto simplement magique…remplissant la salle d’un mezzo-soprano chaleureux, souple, et velouté…parfait dans l’ensemble de sa beauté intime et jeune. »

Cette saison, Mireille Lebel fera ses débuts dans le rôle de Charlotte de Werther à l’Opéra Théâtre de Metz, à l’Opéra de Massy et à l’Opéra de Reims. Elle fera également ses débuts à l’Opéra de Vancouver, dans le cadre de leur Festival, avec le rôle de Cherubino dans Le nozze di Figaro. En mai 2017 elle chantera l’Archange dans le rare Le paradis perdu de Théodore Dubois sous la direction de Jean-Claude Malgoire au Festival Classica de Montréal.

En concert, elle chantera la Cantate BWV 206 de Bach avec la London Bach Society, sous la direction de Rodolfo Richter et un programme Vivaldi avec l’Ensemble Castor dirigé par  by Enrico Onofri. Elle est également réinvitée à chanter avec Jean-Marie Zeitouni et les I Musici de Montréal pour l’Oratorio de Noël de Bach, et avec le Boston Early Music Festival pour le rôle de Minerve dans Le carnaval de Venise de Campra . Mireille débutera sa saison avec un programme Bizet-Massenet dans le cadre des “Vancouver recital series, The Salon Sessions », en soutien du programme « Out in Schools »

La saison dernière, Mireille Lebel a fait ses débuts à l’Opéra d’État de Prague dans le role titre de Carmen. Elle a également été réinvitée au Theater Erfurt pour le rôle titre d’Orfeo ed Euridice et a chanté le rôle de Ljubica dans la reprise de Svadba d’Ana Sokolovic (première au Festival d’Aix-en-Provence en 2015) à l’Opéra de Nantes- Angers. Elle s’est produite en concert avec Tafelmusik, dans un programme d’airs de Haendel et de Vivaldi avec le chef Rodolfo Richter, avec l’Orchestre baroque Arion dans des airs de Vivaldi avec Enrico d’Onofri, avec IMusici de Montréal dans la cantate Phaedra de Britten, et dans l’Oratorio de Noel de Bach avec Jean-Marie Zeitouni. Elle chante aussi le Messie de Haendel avec le Kansas City Symphony et l’Orchestre symphonique de Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Parmi les chefs d’orchestre avec lesquels elle a déjà travaillé figurant Bernard Labadie, Jacques Lacombe, Jean-Marie Zeitouni, Dairine Ni Mheadra, Rodolfo Richter, Enrico Onofri, David Fallis, Hervé Niquet, Samuel Baechli, et Yannick Nézet-Séguin. Les roles principaux de son repertoire incluent : Sesto (La clemenza di Tito), Nerone (L’incoronazione di Poppea), Olga (Eugene Oneguine) Fenena (Nabucco), Cherubino (Le nozze di Figaro), Zweite Dame (Die Zauberfloete), Angelina (La Cenerentola), Orlowsky (Die Fledermaus), Idamante (Idomeneo), Hänsel (Hänsel und Gretel), Sesto (Giulio Cesare in Egitto), Manja (Graefin Mariza) et le rôle titre dans Carmen avec le Theater Erfurt, ainsi que Idamante (Idomeneo) et Zempoalla (The Indian Queen) avec Theater Basel, Erika (Vanessa) avec l’Opéra Théâtre de Metz, Dorilla (Il Tigrane) avec l’Opéra de Nice, Annio (La clemenza di Tito) et Orphée (Orphée et Eurydice) avec Opéra Atelier, Idamante (Idomeneo) avec l’Opéra de Tours, et Dorabella (Cosi fan tutte) et Concepcion (L’heure espagnole) avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Mireille à aussi créé des rôles dans plusieurs premières mondiales, notamment le role d’Angela dans l’opéra Wilde de Hector Parra-dirigé par Peter Rundel et mise en scène par Calixto Bieito-au Schwetzinger SWR Festspiele, ainsi que le rôle de Margaret dans Die Frauen der Toten de Alois Broeder au Theater Erfurt. Elle a également chanté le role de Ljubica dans la première Européenne de Svadba d’Ana Sokolovic, au Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence et le rôle de Min dans une autre opéra de Ana Sokolovic, The Midnight Court, au Linbury Studio, Royal Opera House.

En concert, elle se produit notamment dans Les nuits d’été de Berlioz, le Messie de Handel, le Stabat Mater de Haydn, les Symphonies n°2 et n°3 de Mahler et dans des nombreux cantates de Bach avec de prestigieux orchestres, comme les orchestres symphoniques de Houston, de San Antonio, de New Jersey, de Malaisie, d’Edmonton et Les Violons du Roy. Elle est invité par des nombreux festivals internationaux : le Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, de musique ancienne de Boston, le Festival de Buxton, le Festival de Lanaudière et le Festival international Felicja Blumental de Tel Aviv.

On peut entendre Mireille Lebel sur CD dans plusieurs enregistrements avec le Festival de musique ancienne de Bosto : La descente d’Orphée aux enfers de Charpentier, gagnant du prix GRAMMY pour le meilleur disque d’opéra de 2015, ainsi que dans deux opéras de Lully (Thésée et Psyché), nominés pour un prix Grammy ; l’Actéon de Charpentier et Venus and Adonis de Blow. Récipiendaire de la subvention  du Conseil des Arts du Canada ainsi que la bourse Jacqueline Desmarais, Mireille Lebel est diplomée en chant de l’Université de Toronto et de l’Université de Montréal.

septembre 2016